- Le nom et la qualification professionnelle de la personne remplacée ;

- La date du terme et, le cas échéant, une clause de renouvellement ou la durée minimale pour laquelle il est conclu ;

- La désignation du poste de travail ;

- L'intitulé de la convention collective applicable ;

- La durée de la période d'essai éventuellement prévue ;

- Le montant de la rémunération dans tous ses aspects ;

- Le nom et l'adresse de la caisse de retraite complémentaire et/ou de l'organisme de prévoyance.

Le contrat de travail est transmis au salarié, au plus tard, dans les deux jours ouvrables suivant l'embauche.

Cf. article L. 1242-12 et L. 1242-13 du code du travail